Renée-Chantal Belinga : Présidente commission sur le développement social et la diversité montréalaise

Au cours du conseil de ville de Montréal de ce lundi 19 octobre 2020, Renée-Chantal Belinga, conseillère municipale, élue du district de Ovide-Clermont dans l’arrondissement de Montréal-nord a été nommée à la tête de la commission sur le développement social et la diversité montréalaise de la Ville de Montréal

Élue en 2017 sous l’étiquette Équipe Montréal, elle démissionnera de ce parti en août 2018 suite à un désaccord avec l’administration de la mairesse Christine Black qui a « refusé de nommer un lieu en souvenir du décès de Fredy Villanueva en 2008 ». Selon de nombreux observateurs de la scène montréalaise, cette démission n’était que « la goutte qui a fait déborder le vase » et était inévitable tant ses rapports avec la mairesse de Montréal-nord n’ont jamais été au beau fixe.

Devenue indépendante dans un arrondissement paradoxalement pauvre en financement et riche en potentiel humain, peu sont celles et ceux qui lui accordaient un avenir politique radieux. Et pourtant, cette neoquébecoise d’origine camerounaise, titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal, (ancienne conseillère politique et directrice de campagne pour l’ancien Député de Mercier et professeur Daniel Turp de 2003 à 2006) saura déjouer tous les pronostics et autres obstacles. Elle choisira le terrain et la proximité avec les citoyennes et les citoyens de Ovide-Clermont en particulier et de Montréal-nord en général.

Présente sur tous les fronts où les citoyens, les acteurs sociaux et communautaires auront besoin d’elle, Mme Belinga se donnera sans compter. Parmi les derniers exemples, on évoquera son implication dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19 et ses conséquences dans Montréal-nord, mais aussi son engagement contre les multiples discriminations et actes de racisme dont sont victimes les néoquébécois.es racisé.es de Montréal-nord et d’ailleurs.

L’administration Plante ne s’y est d’ailleurs pas trompée, puisque le choix de Renée-Chantal Belinga, pour diriger la commission du développement social et la diversité sociale est motivée entre autres par « …son expérience sur les questions liées à la lutte contre le racisme (…). Toutefois, son ancien parti, Equipe Montréal, par la voix de son chef, Lionel Perez, y voit une nomination « opportuniste », convaincu dit-il qu’il « ne serait pas surpris, à un an des élections, voir Mme Belinga se présenter à Montréal-nord sous les couleurs de Projet Montréal. ».

Pour information, la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise étudie des dossiers et consulte la population sur les sujets suivants : le développement social; la diversité et l’inclusion de tous les Montréalais; le logement et l’aide aux personnes en situation d’itinérance; la gestion du Fonds de lutte contre la pauvreté. Trois Conseils participent aux consultations de cette commission : le Conseil interculturel de Montréal; le Conseil jeunesse de Montréal; le Conseil des Montréalaises.

(c) NeoQuébec – Octobre 2020

 

You may also like ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *