Qc2018 – le Scope Diversité : les visages des candidat.e.s neoquébécois.es – Mise à jour 4

Diversité “minorités visibles” : Mise à jour 4 (juillet 2018) : approche-t-on du “plafond” ?

À un mois et quelques jours de déclenchement de la campagne électorale officielle au Québec, les partis politiques en lice redoublent d’efforts pour affiner les programmes et propositions à faire aux électrices et électeurs le 1er octobre prochain. Parallèlement, un autre champ de bataille – et pas le moindre – se dresse devant eux : terminer le recrutement de candidates et candidats en vue de combler les 125 circonscriptions électorales dans l’ensemble de la province.

Il y a quelques semaines, ici même, nous affirmions que l’élection d’octobre 2018 marquera un tournant, quant à la représentativité de la société québécoise à l’assemblée nationale. Pour preuve, à un mois de la fermeture des listes électorales, le nombre de candidates et de candidats neoquébécois.es investi.e.s ( ou prêt.e.s de l’être) par les partis représentés à Québec, dépasse la trentaine. Devant un tel “engouement”, de part et d’autre – partis politiques et citoyen.ne.s-candidat.e.s-, comment ne pas espérer, voire croire, qu’au lendemain du 1er octobre 2018, notre assemblée nationale verra siéger en son sein plus de 4 députés (*), ce qui est le cas de la législature sortante ? Interrogés par nos soins, la majorité des candidat.e.s y croient. Un optimisme partagé peu ou prou par les “recruteurs”, selon les partis politiques. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans nos prochains articles.

Pour la mise à jour du Scope Diversité NeoQuébec de ce mois, nous continuons à vous présenter l’état des lieux au sein des 4 partis politiques : Coalition Avenir Québec (CAQ), Parti Libéral du Québec (PLQ), Parti Québécois (PQ) et Québec solidaire(QS); pour ce qui concerne la place des candidatures neoquébécoises en leur sein. Par la même occasion, nous passons à une autre étape : celle de vous présenter les visages des candidat.e.s investi.es (ou en passe de l’être).

Graphique partis pols - juill 18

  • Coalition Avenir Québec : Depuis l’instauration de notre outil, la progression de la CAQ dans le recrutement de candidat.e.s neoquébécois.es est indéniable. En cette fin de juillet, le parti de François Legault, passe même en tête (rappelons que c’est au prorata des candidatures investies) avec 14, 8% , place jusqu’ici occupée par Québec Solidaire. Avec 9 candidatures “neo” sur 61 candidatures à date, les caquistes peuvent se targuer d’être sur la bonne voie et de faire ainsi une remarquable poussée dans les communautés neoquébécoises.
  • Québec Solidaire : Toujours égale à elle-même, la formation Quebec Solidaire reste constante. La perte de la 1ère place en pourcentage des candidatures neoqueébécoises versus les candidatures totales investies n’affecte pas la vision politique des Solidaires en ce qui concerne l’intégration des neoquébécois.es. Avec le chiffre flatteur de 13 mises en candidatures neoquébécoises sur 91, soit 14,3%, ce parti aurait pu se dire “mission accomplie“…Et pourtant selon un membre de la direction du parti à qui nous avons parlé, “beaucoup reste encore à faire“.
  • Parti Libéral du Québec : Que dire du parti libéral ? Les chiffres n’ont pas beaucoup bougé depuis le début. Difficile de trouver une explication à ce  que l’on pourrait qualifier “d’immobilisme ” de la part de Philippe Couillard et de son équipe. Sauf surprise lors des derniers jours avant la fermeture des listes, on voit mal comment le PLQ va remonter avec seulement 4 candidatures sur 82, soit 4,9 %.
  • Parti Québécois : c’est bien connu, le parti de Lisée/Hivon a souvent eu maille à partir avec certaines populations neoquébécoises , pour des raisons diverses, et bien plus souvent que d’habitude, malencontreuses. Comme avec le parti libéral, son adversaire historique, le parti québécois semble ne pas être capable de faire plus. Avec 6,8%, conséquence d’un recrutement de seulement 5 candidatures sur 73, ce sera bien difficile. Et pourtant au PQ, on reste optimiste. Quand vous posez la question, la réponse est quasi- identique : ” les semaines à venir seront exaltantes“.

Aussi bien pour le PQ que pour le PLQ, il faudrait espérer que les choses changent rapidement.

Les visages de la diversité : qui sont-ils/elles ? Candidats / Candidates (25 juill 2018) :

Tableau Candidats & CandidatesTableau 1

Alice Abou-Khalil (Chomedey / CAQ) / Dominique Anglade (St-Henri – Ste-Anne / PLQ) / Laura Azéroual (Robert Baldwin / CAQ) /Marc Baaklini (St-Laurent / CAQ)

Mohammed Barhone (Taillon / PLQ) /Lionel Carmant (Taillon / CAQ) / Elias Dib Nicolas ( St-Laurent /PQ) /Dieudonné Ella Oyono (St-Henri – Ste Anne / PQ)

Andrés Fontecilla (Laurier-Dorion / QS) /Sandrine Garcia McDiarmid (Châteauguay / QS) /Janny Gaspard (Viau / CAQ) / Ruba Ghazal (Mercier / QS)

Nadine Girault (Bertrand / CAQ) /Goma Georges (Lévis / QS) /Maka Kotto (Bourget / PQ) /Jean-Claude Kumuyange (D’Arcy-McGee / QS)

Tableau 2

Annabelle Lalumière-Ting (Orford / QS) /Graciela Mateo (Laval-Des-Rap.ides / QS) /Christine Mitton (Laval-Des-Rapides / CAQ) /Rabah Moulla (Chomeday / QS)

Sophie Pagé-Sabourin (Richelieu / QS) / Celine Pereira ( Pointe-aux-Trembles / QS) /) / Saul Polo (Laval-des-Rapides / PLQ) /Raphael Rebelo (Maurice Richard / QS)

Marwah Rizqy (St-Laurent /PLQ) /Farida Sam (Acadie / PQ) /Ismaël Seck ( Jeanne-Mance-Viger / QS ) /Julie Seide (Bourassa-Sauvé / CAQ)

Christopher Skeete (Sainte Rose / CAQ) /Marie-Aline Vadius (Laurier-Dorion / PQ)(**) /Alejandra Zaga Mendez (Bourassa-Sauvé / QS)

 Anciennes mises-à-jour

(*) Les 4 députés actuels sont : Dominique Anglade et Saul Polo du PLQ, Maka Kotto du PQ e Amir Khadir de QS ( ps : le député Sam Hamad a démissionné de son poste en avril 2017).

(**) Selon le PQ, Marie-Aline Vadius se verra investie dans quelques jours pour être la candidate du PQ dans Laurier-Dorion.

Méthodologie

  • Notre veille porte essentiellement et exclusivement sur les 4 partis représentés à date à l’assemblée nationale du Québec : Coalition Avenir Quebec (CAQ), Parti Libéral du Québec (PLQ), Parti québécois (PQ) et Québec solidaire (QS).
  • Par neoquébecoises et neoquébecois, nous entendons les minorités visibles, telles que définies par la Loi sur l’Équité en matière d’emploi et par Statistiques Canada et Statistiques Québec : «  les personnes, autres que les Autochtones, qui ne sont pas de race blanche ou qui n’ont pas la peau blanche ». La variable minorité visible comprend les catégories suivantes : Sud-Asiatique, Chinois, Noir, Philippin, Latino-Américain, Arabe, Asiatique du Sud-Est, Asiatique occidental, Coréen, Japonais… »
  • Les données servant de base à ces résultats et graphiques proviennent des sites internet des partis. Autres sources complémentaires : bases de données d’Elections Québec…
  • Marge d’erreur infime, mais possible, en fonction de la mise à jour des sites internet des partis politiques sus-cités.

 

(c) Cyrille Ekwalla (Institut NeoQuébec – juill 2018)

 

You may also like ...

2

  1. Bonsoir vous avez inversé deux candidates de Qs. Sophie Pagé-Sabourin et Céline Pereira. Sophie est la première à gauche et porte des lunettes. Merci de corriger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *