Laval-des-Rapides : 4 candidat.e.s Neoquébécois.es dans la circonscription-baromètre

Toutes les analyses le confirment, la circonscription de Laval-des-Rapides est une circonscription-baromètre au Québec lors des élections générales. Depuis 1981, la circonscription de Laval-des-Rapides, l’une des six (6) circonscriptions de la grande région de Laval a toujours voté “gagnant”. En d’autre termes, au soir des élections, le résultat issu de Laval-des-Rapides sera le reflet du résultat national.

Et pour cette élection d’octobre 2018, ce comté a un “visage particulier” : le scope Diversité a établi que sur 5 candidatures investies jusqu’à date, 4 sont des candidatures neoquébécoises; signe de la vitalité démocratique du Québec, mais aussi preuve de l’intérêt de plus en plus marqué par les neoquébécois.es de la chose publique, en l’occurence  la politique active.

Du 23 août au 1er octobre prochain, les électrices et électeurs de Laval-des-Rapides se verront donc courtiser, entre autres, par Graciela Mateo pour Québec Solidaire, Christine Mitton pour la Coalition Avenir Québec, Saul Polo pour le Parti libéral du Québec et Estelle Obeo pour le Parti vert du Québec.

À titre de rappel, Laval-des-rapides est représentée aujourd’hui par Saul Polo. Il a été élu en 2014 avec un score de 44,20%  et une avance de 4978 voix sur le candidat du PQ (31,17%), de la CAQ (17,16%) et QS (5,63%).

Un fauteuil pour deux

Aujourd’hui, la donne semble différente. Selon tous les sondages, une lutte serrée oppose le candidat sortant du PLQ Saul Polo à la candidate caquiste Christine Mitton. Selon les projections de Quebec 125 (un modèle statistique de projection électorale basé sur les tendances électorales et les sondages politiques, et dont les chiffres sont admis par tous), l’écart entre le candidat libéral et la candidate caquiste est de 2,4 %. Soit Saul Polo : 33,2% contre Christine Mitton 30,8%. Les candidates de QS et du PVQ tirent de loin en arrière.

Saul Polo - Christine Mitton

Par conséquent, pour les adeptes de “signes”, l’évolution de la campagne et le résultat de Laval-des-Rapides, où s’affrontent 4 candidats neoquébécois et plus particulièrement Saul Polo et Christine Mitton feront l’objet d’une attention particulière. Qui s’en plaindra ?

(c) NeoQuébec – août 2018

 

You may also like ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *