Remaniement du cabinet Trudeau : Pablo Rodriguez fait son entrée dans le gouvernement

Depuis l’instauration du 29ème conseil des ministres en date du 4 novembre 2015 et qui correspond à l’accession de Justin Trudeau au poste de Premier ministre du Canada, aucun.e élu.e neoquébécois.e n’a été appelé à intégrer le gouvernement. Et même lors des 6 réaménagements et remaniements qui ont suivi, nul n’a été nommé parmi les 10 élu.e.s néoquébécois.es qui font partie des 40 élu.e.s issu.e.s du Québec et qui siègent à la Chambre des communes dur les bancs du parti libéral du Canada.

Ce nouveau gouvernement, composé pour rééquilibrer le rapport de force en Ontario, après l’élection du conservateur Doug Ford, se veut aussi et surtout un message envers le Québec et la place qu’il occupe dans la stratégie de ré-élection du parti Libéral dans un an. Et pour cela, le premier ministre Trudeau a rabrassé les cartes; et parmi celles-ci, ramener son joker québécois au premier plan. Il fait entrer au gouvernement son lieutenant et chef de file au Québec, lors de la campagne qui l’a conduit à la victoire : Pablo Rodriguez.

Maître d’oeuvre de l’élection de Justin Trudeau en 2015 et Whip en chef du gouvernement à la Chambre des communes, le député de Honoré-Mercier, né en Argentine, devient en ce jour le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme. Il est ainsi le premier neoquébécois et … le seul à faire partie du cabinet Trudeau depuis 2015.

(c) Cyrille Ekwalla (Institut Neoquébec – Juill 2018)

You may also like ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *