Monsef Derraji : candidat du Parti Libéral du Québec à Nelligan

Monsef Derraji, candidat PLQ ?

Monsef Derraji, jusqu’ici Président-directeur général du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec fait le saut en politique. D’abord pressenti du côté nord de la ville (Viau ou Bourassa-Sauvé), finalement ce sera à l’ouest de la ville. Monsef Derraji sera le candidat du Parti libéral du Québec dans le comté de Nelligan, à l’ouest de Montréal.

Il devrait, sans trop de difficultés, succéder à Martin Coiteux, qui en était le député depuis 2014 avec un score de 80,34%; et qui a décidé de ne pas se représenter après seulement un seul mandat. Rappelons que ce dernier était ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique.

Le Top 5 des comtés-forteresses du PLQ

Le comté de Nelligan fait partie, avec Westmount-St. Louis, St-Laurent, Jacques Cartier et Mont-Royal du Top 5 des circonscriptions “sécurisées” par le PLQ depuis des lustres, selon un membre de ce parti. Nelligan vote “Libéral” depuis 1981. En devenant candidat à Nelligan, Monsef Derraji sera le 2ème neoquébecois à représenter cette grande circonscription après Yolande James (2004- 2014). Et surtout du rôle qu’il pourrait être amené à jouer dans le caucus libéral à l’avenir.

Il n’y a pas de doute qu’en plaçant Monsef Derraji à Nelligan et Marwa Rizqy à St-Laurent, c’est un message fort de la part du PLQ vers la communauté neoquébécoise d’origine maghrébine.

(c) Cyrille Ekwalla (Neoquebec-août 2018)

You may also like ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *